Woodstock : des meubles et de la belle compagnie

Ils désiraient devenir leur propre patron, s’investir à fond dans quelque chose qui les passionne et proposer une offre locale et responsable. Catherine Tapin et Philippe Lefebvre ont choisi de créer Woodstock et cie, une entreprise à leur image qui propose des meubles en bois massif.

Leur collection tourne autour de la table à dîner, un meuble central qu’ils affectionnent particulièrement. Parce qu’il se retrouve au coeur de chaque maison et qu’il symbolise le rassemblement, la convivialité. C’est vrai qu’il s’en passe des affaires autour d’une table! On y mange, on s’y retrouve en famille, entre amis. On se chicane, on festoie, on change des couches, on étudie. On la sort même dehors lorsqu’il fait beau.

La Pique-nique en bois massif

Le jeune couple s’est donné la mission d’inspirer un changement dans la façon dont les gens consomment. « Ça m’enrage de voir comment on détruit notre planète. On assiste de plus en plus à une prise de conscience importante et nécessaire face à notre façon de consommer et ça, ça me réjouit. », dit Philippe. Acheter des biens de qualité, localement et sans intermédiaire, est devenu pour eux une vraie préoccupation sociale.

Attaché à des valeurs de proximité humaine et de respect de la nature, Woodstock et cie fabrique ses meubles en bois massif dans un petit atelier situé dans une ancienne écurie de Terrebonne.

Il n’y a pas d’inventaire, car chaque pièce est conçue au fur et à mesure des commandes. Six modèles de table sont actuellement proposés dans un choix de quatre essences indigènes : frêne, chêne, érable et noyer. Du bois qui vient d’ici, donc qui a consommé peu d’énergie pour son transport contrairement aux essences de bois exotique. Vous avez aussi une sélection de bancs et d’accessoires pour la cuisine.

Catherine Tapin et Philippe Lefebvre

Philippe, 37 ans, dessine et fabrique tous les meubles. Charpentier de métier, c’est en faisant sa propre table à dîner que lui est venue l’idée de fonder, en novembre 2017, son entreprise de fabrication de meubles. Manuel et autodidacte, c’est le créatif du couple.

Catherine, 28 ans, plus pragmatique, apporte quant à elle l’organisation et la structure nécessaires au bon fonctionnement de l’entreprise, en plus de gérer tous les aspects marketing. Ensemble, ils forment un duo complice, efficace et absolument charmant.

Pour réduire les coûts de mise en marché, nos jeunes entrepreneurs ont décidé de vendre leurs meubles uniquement en ligne. Un modèle d’affaires de plus en plus répandu. Des échantillons sont disponibles pour ceux qui veulent voir et toucher les matériaux.

La Classique en bois massif

Dans le but de parfaire le site web de l’entreprise, qui est déjà très chouette d’ailleurs, Catherine a lancé une campagne de sociofinancement visant à amasser 6 000 $. Cet argent permettra de continuer à améliorer le site et, par conséquent, l’expérience d’achat. En échange d’un don de 20 $, vous recevrez une planche de service faite de retailles de bois. Pour les encourager, c’est ici : fr.ulule.com/woodstockcie/

Planches de service faites 100% de bois recyclé

Ah ! oui, j’allais oublier de vous dire. Woodstock s’engage à faire planter cinq arbres pour chaque meuble vendu grâce à l’organisme à but non lucratif One Tree Planted. Une raison de plus de les aimer.

Pour visiter le site de Woodstock et cie : woodstockcie.com

Page Facebook : facebook.com/woodstockcie/

Sophie Côté

Les bonnes adresses de Catherine et Philippe :

Philippe :

– Michael Kiwanuka (musique du moment)

– Le café Les Allumé(e)s, à Sainte-Thérèse (parce que le café et bon et que le personnel est super sympathique)

Catherine :

– Bigarade (pour sa vision de la fabrication locale et son désir de changer les choses en prêchant par l’exemple)

Le couple :

– Le Repère Boréal, aux Éboulements (quand on a besoin de lâcher le morceau)

– Le Quartier Général, à Montréal (une expérience culinaire des plus agréables à chaque fois)

 

À lire aussi : Place aux meubles d’ici