Simon Rufiange, 37 ans, designer

On a toujours été attirées par les créateurs, quel que soit leur champ d’expertise. Ces intuitifs qui, à partir de bribes d’idées, réussissent à créer des histoires, des univers ou des objets de toutes pièces.

Simon Rufiange, crédit : de Gaspé

Le designer multidisciplinaire Simon Rufiange est un de ceux-là. Un créatif qui a la fibre entrepreneuriale, du talent à revendre et une curiosité insatiable.

Sa passion, c’est le design, et il l’exploite de diverses façons : direction artistique pour des publicités, mobilier sur mesure, aménagement intérieur, consultation et idéation en design et en image de marque.

Homme aux multiples projets, c’est quand il dessine du mobilier et des plans d’aménagement de maison qu’il est le plus heureux. Ce qui le fait vibrer : faire du concret et du durable, voir une famille dans un nouvel aménagement qu’il a lui-même imaginé ou voir un de ses meubles prendre vie chez quelqu’un.

Cuisine conçue par Simon Rufiange

Quand il ne dessine pas, c’est sur les plateaux de tournage qu’on trouvera Simon, en charge du « set design », un autre de ses dadas. Son rôle consiste alors à aménager l’espace comme s’il faisait un plan d’aménagement de maison, mais pour des décors de télé, de publicité ou de cinéma. Créer un univers particulier pour un concept précis, penser à tous les détails, de la couleur des murs en passant par le mobilier jusqu’aux accessoires de décoration, sont pour lui un véritable terrain de jeu.

Son style de prédilection est minimaliste. Des lignes simples et pures et un mélange de matières nobles comme le bois, l’acier et le béton. « J’ai une obsession pour les alignements et l’équilibre des choses. Le design japonais et scandinave m’inspirent d’ailleurs beaucoup et reflètent ma vision du design. Un design qui impose l’épure, la neutralité, la fonctionnalité. »

Bibliothèque, de Gaspé

Une question de partenariats

Il faut se le dire, ce n’est pas toujours facile de survivre dans ce milieu quand on est travailleur autonome et de se renouveler constamment. Simon l’a bien compris et a décidé de s’associer à deux entreprises québécoises qui produisent et mettent en marché certains de ses produits.

« Il faut penser comme un entrepreneur et trouver des opportunités d’affaires. Pour moi, faire des collaborations avec des entreprises d’ici est essentiel. J’apporte le design, eux les infrastructures de production et de promotion. C’est avantageux pour les deux parties. »

Simon collabore depuis plusieurs années avec Raccoon, cette belle entreprise québécoise qui conçoit des skis en érable et qui s’est taillé une place enviable sur le marché canadien. Il est en charge de l’image de marque et du design cosmétique des skis. « Je suis passionné de ski, ça fait 30 ans que j’en fais. Avoir la chance de designer les skis sur lesquels je skie, c’est un peu comme un rêve d’enfant. C’est une entreprise d’ici, tout est fait au Québec. Même le bois d’érable des skis vient d’ici. On se bat contre de grandes compagnies, mais on réussit à se démarquer. À partir de cette année, Raccoon sera disponible en France. C’est une nouvelle dont je suis très fier. » 

Skis Raccoon

Plus récemment, Simon s’est associé à Mobilier de Gaspé comme designer invité. Il dessine du mobilier qui se veut à la fois original, durable et abordable : banc, table d’appoint, console pour l’extérieur, table, bureau, console, système de tablettes, crochets, table d’appoint pour l’intérieur. Sa collection vient d’ailleurs tout juste de sortir. 

Banc-table Bento, de Gaspé

Consommer local

Tout comme nous, Simon est un ardent défenseur de la consommation locale. Et ça tombe bien, les Québécois consomment de plus en plus de produits conçus ici. « Internet permet une grande diffusion des produits locaux grâce aux nombreux sites de vente en ligne. Cela a démocratisé l’achat local. On peut maintenant acheter des produits partout au Québec sans avoir à se déplacer. »

Quand on lui parle de meubles de fabrication locale, il s’emballe. « C’est important comme geste! On n’achète pas seulement du mobilier, on crée aussi du patrimoine. Ces meubles de qualité pourront se passer de génération en génération. »

Table Blend, de Gaspé

Un nouveau projet

Engagé récemment par un promoteur pour un important projet de condos à Montréal, Simon est très excité de commencer une nouvelle aventure qui lui permettra d’exploiter toute son expertise. « Mon mandat est d’agir à titre de directeur artistique pour trouver la ligne directrice d’un nouveau complexe. Je les aide à trouver un concept, un look, un nom, une image de marque pour donner une personnalité au projet. Je fais des propositions d’aménagements et de design qui sont partagées aux architectes. C’est un gros travail de recherche pour créer des mood boards. Ça permettra de guider toute l’équipe (architecte, design, marketing ). C’est très excitant! »

Le rêve ultime de Simon : dessiner une maison au grand complet en ayant carte blanche. Avis aux intéressés! 🙂

Mood board pour un projet de condo

Les adresses coups de coeur de Simon Rufiange

– Le Rona Notre-Dame, c’est une caverne d’Alibaba pour les bricoleurs. Ils ont toujours le petit quelque chose qu’on ne trouve pas ailleurs. Ce n’est pas très grand, mais il y a une quantité incroyable de marchandises.

– Élément de Base, pour le beau mobilier québécois. 

– Bref Mtl, une galerie boutique qui fait la promotion du talent d’ici.  

– Espace Projet, un organisme culturel qui a pour mission de diffuser principalement le travail d’artistes émergents en art actuel et en design. 

– Le site remodelista.com, une bonne source d’inspiration pour les nouvelles tendances.

– Le blog Leibal, sa plus grande source d’inspiration.

 

Pour en savoir plus sur l’univers de Simon Rufiange 

site web : rufi.co | instagram : instagram.com/rufi__/?hl=fr

Sophie Côté