Lisbonne : entre créativité et modernité

Le bleu du ciel, la proximité de la mer et, surtout, cette lumière dorée qui vire au rose en fin de journée. Il y a tant de raisons de tomber en amour avec Lisbonne et de ressentir l’âme de cette ville merveilleuse à travers ses vieux quartiers.

Vieux Lisbonne, photo Sylvie Dugas

 

Déambuler dans ses ruelles pavées et ses cours secrètes, se perdre dans ses voies sinueuses et ses escaliers à l’ombre des lanternes suspendues, contempler la mosaïque de toits qui dévalent vers le Tage des hauteurs d’un miradouro, arrêter le temps sur une praça verdoyante, écouter les notes mélancoliques du fado et l’écho des tramways, admirer les façades couvertes d’azulejos, humer ses milles odeurs, savourer un pastel de nata tout chaud, siroter un verre de ginja.

 

Vieux Lisbonne, photo Sylvie Dugas

 

En s’éloignant du centre historique, la capitale lisboète dévoile un visage différent, moins traditionnel, qui ajoute à son charme et à sa personnalité.

Pour découvrir une facette alternative de Lisbonne, je vous propose deux itinéraires que j’ai eu le bonheur de faire lors de mon voyage l’automne dernier.

 

LX Factory

Situé dans l’Alcântara, à l’ouest de Lisbonne, LX Factory se présente comme une sorte de grande fabrique des arts, une vaste usine d’expériences diverses et originales. Il occupe une ancienne zone industrielle de 23 000 mètres carrés réaménagée sous le pont du 25 avril.

 

LX Factory, photo Sylvie Dugas

 

Le projet de revitalisation de ces entrepôts désaffectés, véritable plaie à ciel ouvert dans le paysage urbain, était un pari un peu fou. Grâce à un concept innovant porté et développé par des esprits visionnaires, LX Factory est devenu en quelques années un quartier branché et vivant, le pôle de la créativité lisboète.

Il y règne une atmosphère dynamique et effervescente, un heureux mélange de culture, de musique, de mode et de gastronomie. Des boutiques de designers côtoient des galeries d’art, des ateliers de stylistes, des cafés, des espaces de travail partagé et même une auberge de jeunesse.

 

Restaurant Cantina, Page FB LX Factory

 

Le «street art » participe aussi à l’identité si particulière du lieu. Les nombreuses fresques qui tapissent les murs apportent une touche colorée à l’ensemble.

Parmi les espaces les plus emblématiques, il y a la célèbre Livraria Ler Devagar. Cette impressionnante librairie au nom si bien choisi (Lire lentement) vous occupe pendant des heures. Des milliers de livres, répartis sur deux étages, s’alignent du plancher jusqu’au plafond. Des expositions, des concerts et des conférences s’y déroulent régulièrement.

 

Livraria Ler Devagar, photo Sylvie Dugas

 

Envie d’une pause gourmande? On peut trouver son bonheur au charmant Cafe da Fabrica pour un bon latte et des assiettes appétissantes pour le brunch ou le lunch. Landeau Chocolate est à ne pas manquer. Vous y dégusterez un gâteau au chocolat fondant dont vous vous rappellerez toute votre vie.

Pour un point de vue magique et inoubliable sur le Tage et le pont du 25 avril, allez sur la terrasse du Rio Maravilha à l’heure de l’apéro. De l’autre côté de la rive, vous apercevrez le Cristo Rei, réplique du Christ Rédempteur de Rio de Janeiro.

LX Factory est vraiment un lieu unique où il fait bon se promener en prenant son temps.

 

Cafe da Fabrica, Instagram Cafe Da Fabrica

 

Parc des Nations (Parque das Naçoes)

Quartier moderne aux allures futuristes, le Parc des Nations séduit par son architecture contemporaine inspirée de la thématique marine et son art urbain.

À l’origine, cet ancien terrain industriel est complètement transformé pour accueillir l’Exposition internationale de 1998. Les retombées positives de l’événement favorisent la création d’un projet urbanistique audacieux. Le but : récupérer une grande partie des pavillons de l’Expo et améliorer les installations existantes en aménageant des espaces culturels, de détente et de loisirs.

À bord d’une télécabine panoramique, on survole le site en profitant d’une belle vue aérienne, notamment sur le pont Vasco de Gama qui s’étire au loin.

 

Parc des Nations, photo Sylvie Dugas

 

Entre allées fleuries, jardins arborés, fontaines et fresques, il est très agréable de flâner sur la promenade rafraîchissante le long du Tage. Au retour, on se laisse tenter par l’un des nombreux restaurants avec vue sur l’estuaire.

Un bâtiment surprenant qui semble flotter sur l’eau attire le regard. En empruntant ses passerelles, on découvre l’Oceonario, le deuxième plus grand aquarium d’Europe. Pour qui s’intéresse à la faune aquatique, c’est à voir.

Une visite au Parc des Nations ne saurait être complète sans un arrêt à la gare Oriente. Son architecture exceptionnelle, imitant les voiles d’une caravelle, en met plein la vue. Un chef-d’œuvre à admirer et à ne pas manquer.

Ici, l’histoire du Portugal à travers les découvertes de ses grands navigateurs est bien présente et mise en valeur.

 

Gare Oriente, Parc des Nations, photo Sylvie Dugas

 

Bonnes découvertes!

Sylvie Dugas

 

Vous en voulez encore plus sur Lisbonne ? Par ici : Lisbonne, la ville aux sept collines